6. sept., 2017

Quinze circuits vélos dans le pays d'Arlon

ARLON-L'Avenir du Luxembourg

La maison du tourisme du pays d’Arlon  propose deux nouveaux topoguides Gallor.-ÉdA

Gallor est un nouveau projet de mise en tourisme des chaussées romaines en Lorraine belge. Première étape: création de quinze boucles vélos.

Depuis fin 2015, la maison du tourisme du pays d’Arlon travaille de concert avec les maisons du tourisme de Gaume et de la Forêt d’Anlier sur la mise en tourisme de la chaussée romaine qui va de Reims à Trèves, et plus précisément d’Arlon à Chameleux.

La directrice de la MT pays d’Arlon, Marie-Ève Hubermont, précise: «Notre projet consiste, dans un premier temps, à créer des boucles vélos autour de la chaussée et de pointer les différents lieux d’intérêts, musées, sites de fouilles. De cette belle collaboration, quinze boucles cyclos verront le jour et quadrilleront le Sud de la province de Luxembourg. L’ensemble des boucles sera balisé pour 2018. À l’heure actuelle, deux d’entre elles le sont depuis septembre 2016.»

La boucle 6 de 35 km considérée comme sportive va de Mageroy à Sampont en passant par Étalle. La boucle 5 de 16 km autour de Mortinsart se destine à un public plus familial. Chaque boucle s’accompagne d’un topoguide (version papier ou PDF) et d’une trace GPX disponible sur les sites Internet (www.arlon-tourisme.be; www.soleildegaume.be) et dans les bureaux d’accueil. À terme, un blog devrait voir le jour, dans lequel toutes les balades seront reprises.

À la croisée des chaussées romaines

Marie-Ève Hubermont ajoute: «Concernant le pays d’Arlon, nous souhaitons positionner ce territoire touristique à la croisée des chaussées romaines allant de Trèves à Reims, mais aussi de Metz à Tongres. À l’occasion des Journées du Patrimoine en Wallonie du 9 et 10 septembre prochain, deux nouveaux topoguides Gallor seront disponibles. Gallor a une double signification, cela correspond à une abréviation du mot gallo-romain et cela renvoie aussi à la situation géographique où s’étend ce parcours sur le territoire de la «Lorraine belge.»

Le Gallor 7 (30 km) part du Musée archéologique et passe par Fouches, Nobressart, Bonnert et une boucle bis qui passe par Viville, Freylange, Heinsch. Le Gallor 8 (36,8 km) part du Musée archéologique et passe par le Wolberg, Hondelange, Sélange, Wolkrange.

On peut se les procurer à la maison du tourisme du pays d’Arlon (2 rue des Faubourgs) ainsi que dans les deux lieux où des activités en lien avec les Romains sont prévues, c’est-à-dire au Musée archéologique et au musée d’Aubtelbas. Ces itinéraires Gallor seront également mis en ligne pour ce week-end sur le site Internet de la maison du tourisme.

«Dans le futur, le projet pourrait évoluer vers des circuits pédestres, équestres et voitures. L’avenir nous le dira, restez attentifs.», conclut la directrice Hubermont.