Mes premières leçons

Les premières sorties à vélo avec son enfant : entre bonheur et inquiétude. Le bonheur, c’est de le voir franchir un nouveau pas vers plus d’autonomie. Et puis on sait que pratiquer le vélo, c’est un des plus beaux sports. C’est aussi très écologique, très conviviale et surtout très économique. L’inquiétude elle résulte de la prise de conscience que le vélo n’est pas sans risques. Les sources de danger sont nombreuses : la mauvaise qualité de certains revêtements routiers, le partage de la route avec d’autres catégories d’usagers, un vélo mal équipé, une conduite inadaptée ou une réaction inappropriée peuvent être la cause de chutes ou collisions. Doit-on pour autant renoncer à cet apprentissage ? Non, parce que le vélo permet d’acquérir les bons réflexes qui feront du jeune cycliste un conducteur averti. Non, parce qu’il est aisé de réduire les risques en s’entourant de quelques précautions. C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans ce diaporama richement illustré  dont les textes sont tirés de publications émanant du Gracq et de Vias.