28. août, 2019

France - Utiliser son téléphone au volant sera maintenant puni d'un retrait de permis.

Le texte a été adopté à l’Assemblée cette semaine. S’il est validé par le Sénat, la sanction sera effective dès cet automne.
Voir ou conduire il faut choisir. Peu importe que ce soit parce que vous passez un coup de fil ou que vous manipulez une application (de messagerie comme de GPS). Seule condition pour un retrait immédiat : qu’une seconde infraction soit commise en même temps que l’usage du portable. Un excès de vitesse, le franchissement d’une ligne blanche, un stop ou un feu grillé… Sans parler évidemment des accidents responsables.