1. sept., 2019

France: nouveauté dans le code de la route

Les trottinettes électriques entrent dans le code de la route

Le 25 Octobre dernier, le gouvernement a modifié le code de la route en y ajoutant un réglement spécifique pour les trottinettes électriques, hoverboards et gyroroues…Ceci afin d’assurer la sécurités des usagers, des piétons et des autres véhicules en circulation.
Résumé de la loi sur les trottinettes électriques:
La trottinette électrique est interdite sur les trottoirs. Sauf si le maire l’autorise. Sauf si vous coupez le moteur.
En agglomération vous devez circuler sur les pistes cyclables ou à défaut sur les chaussées dont la vitesse maximale autorisée est de 50km/h.
Hors agglomération, uniquement sur les pistes cyclables ou voies vertes(hors dérogation)
La trottinette est interdite aux enfants de moins de 12 ans.
L’assurance civile est obligatoire. Consultez notre guide pour trouver une bonne assurance pour trottinette électrique.
Des amendes, une amende de 135 euros pour la circulation sur trottoirs, 35 euros en cas de non-respect des lois de la circulation et surtout une amende de 1500 euros en cas de dépassement de la vitesse autorisée.
Interdiction de rouler avec une trottinette électrique qui dépasse les 25 km/h. Attention, il ne s’agit d’utiliser un mode de vitesse qui ne dépasse pas cette limite, mais bel et bien d’effectuer un bridage logiciel de votre trottinette électrique.
L’usage des écouteurs est interdit.
Les feux avants et arrière sont obligatoires.
Port d’un gilet rétro-réflechissant la nuit ou lorsque la visibilité est faible.
Un avertisseur sonore est obligatoire (klaxon)
Le transport de passagers est interdit
Le stationnement sur trottoir va progressivement être encadré (merci ! on n’en peut plus des Lime, Dott et compagnies)
Tenir à la main sa trottinette électrique et moteur coupé pour circuler dans les immeubles et sur les trottoirs
Pour le free floating (trottinette électriques en libre services), les collectivités (maire ou communauté des communes) auront pour tâche de les réguler. Ils pourront délivrer ou non un un titre d’occupation du domaine public.
Les personnes qui louent leur trottinette électriques (lime etc..) devront vérifier leur contrat de location et/ou souscrire à une assurance.
Référence: Résumé de la loi sur les trottinettes électriques
La trottinette électrique est interdite sur les trottoirs. Sauf si le maire l’autorise. Sauf si vous coupez le moteur.
En agglomération vous devez circuler sur les pistes cyclables ou à défaut sur les chaussées dont la vitesse maximale autorisée est de 50km/h.
Hors agglomération, uniquement sur les pistes cyclables ou voies vertes(hors dérogation)
La trottinette est interdite aux enfants de moins de 12 ans.
L’assurance civile est obligatoire. Consultez notre guide pour trouver une bonne assurance pour trottinette électrique.
Des amendes, une amende de 135 euros pour la circulation sur trottoirs, 35 euros en cas de non-respect des lois de la circulation et surtout une amende de 1500 euros en cas de dépassement de la vitesse autorisée.
Interdiction de rouler avec une trottinette électrique qui dépasse les 25 km/h. Attention, il ne s’agit d’utiliser un mode de vitesse qui ne dépasse pas cette limite, mais bel et bien d’effectuer un bridage logiciel de votre trottinette électrique.
L’usage des écouteurs est interdit.
Les feux avants et arrière sont obligatoires.
Port d’un gilet rétro-réflechissant la nuit ou lorsque la visibilité est faible.
Un avertisseur sonore est obligatoire (klaxon)
Le transport de passagers est interdit
Le stationnement sur trottoir va progressivement être encadré (merci ! on n’en peut plus des Lime, Dott et compagnies)
Tenir à la main sa trottinette électrique et moteur coupé pour circuler dans les immeubles et sur les trottoirs
Pour le free floating (trottinette électriques en libre services), les collectivités (maire ou communauté des communes) auront pour tâche de les réguler. Ils pourront délivrer ou non un un titre d’occupation du domaine public.
Les personnes qui louent leur trottinette électriques (lime etc..) devront vérifier leur contrat de location et/ou souscrire à une assurance.
Référence: https://www.2roueselectriques.fr/loi-trottinettes-electriques/